Petite ferme à taille humaine, nous nous considérons comme des artisans de pays,
au plus proche du respect de l’homme et de son environnement.

L ‘EQUIPE

Né en Béarn, originaire du village, Guillaume Ryckbosch est le créateur de la Ferme.
Après une formation d’ingénieur agricole puis forestier, il se met au service de son territoire. Protection des milieux naturels, soutien aux agriculteurs du département, service public dans une commune de montagne, parcs et jardins de la Ville de Pau, un parcours dans les Pyrénées Atlantique riche en rencontres et en expériences . Ceci avant que son amour du terroir et de ses bons produits ne le poussent à revenir à la terre et créer sa ferme dans son village. Après une formation poussée et un stage à la Chèvrerie De Blancey en Bourgogne, il met aujourd’hui toute sa passion et son exigence au service d’une certaine idée du plaisir gastronomique partagé.

Parce que tout seul nous ne sommes pas grand chose, la Chèvrerie Henry IV bénéficie de concours familiaux ou amicaux, d’apprentis, stagiaires et le soutien de tout un réseau de partenaires, entreprises, collectivités, associations, chambres consulaires. C’est donc une réelle aventure humaine que porte la Chèvrerie Henry IV.


LES CHÈVRES

Nos 30 chèvres s’ébattent en plein air et se nourrissent librement dans nos pâturages d’avril à novembre,
puis sont nourries à l’abri au bon foin de la ferme pendant les rigueurs de l’hiver.

Elles reçoivent en complément un mélange de céréales produites sur la ferme (triticale, blé, vesce, pois) sans aucun produit de synthèse ou OGM et cultivées avec la lune ! 

Mélange de races Saanen, Alpines et bientôt de Pyrénéennes, le lait produit sur la Ferme est un assemblage unique combinant les caractères de chacun des laits. Et parce que nous prenons soin de chacune d’entre elles, toutes nos chèvres portent un nom !

Il n’y pas de secret, des chèvres heureuses font du bon lait. Aussi nous respectons la saisonnalité des animaux : reproduction naturelle à l’automne avec nos propres boucs (pas d’hormones ou d’éponges!), respect d’une période de tarissement de 2 mois en janvier-février, naissances au début du printemps. Et oui, le fromage de chèvre est aussi un produit de saison !

Si les chevrettes rejoindront ensuite le troupeau ou d’autres élevages, les chevreaux qui ne seront pas conservés pour devenir des boucs de reproduction seront élevés pour leur viande savoureuse, préparée par une coopérative d’éleveurs . Nous militons en parallèle pour la possibilité de l’abattage à la ferme, afin de pouvoir demain valoriser la viande de chevreaux directement chez nous .

Les traitements médicaux sont tous réalisés sur prescription d’un vétérinaire et en curatif en dernier recours.
Le choix du pâturage pour les chèvre est engageant, il exige de trouver des solutions naturelles contre le parasitisme. Nous privilégions ainsi le pâturage tournant contre le parasitisme et surtout le bien être des animaux comme prophylaxie, ainsi que les traitements alternatifs (huiles essentielles…).

D’autres animaux domestiques viennent enfin toute l’année renforcer le troupeau : chevaux pour le pâturage des refus, porcs de race Gasconne pour la consommation du petit lait, poules pour picorer les insectes parasites
et produire des oeufs.

Gage de la qualité écologique de la gestion de la ferme (zéro phytos, gestion exemplaire de l’eau, de la fertilisation et actions en faveur de la biodiversité), nous sommes labellisés « HAUTE VALEUR ENVIRONNEMENTALE »,
et ce depuis 2019.


LA FERME

La Chèvrerie Henry IV est installée dans les hauteurs du village de Coarraze, face aux Pyrénées,
sur une ancienne propriété d’élevage de bovins allaitants.

Bien après avoir été le terrain de jeu d’un jeune béarnais élevé à Coarraze et appelé à devenir le futur roi Henry IV, la ferme fut, il y a de nombreuses années, un domaine cultivé par une congrégation de moines. De là à dire qu’elle est bénie des dieux!…

Avec des influences océanes et montagnardes typiquement béarnaises, le climat doux des coteaux béarnais nous permet de valoriser nos pâturages une grande partie de l’année. 

Les sols sont argilo-calcaires légèrement acides et sont travaillés non comme un support mais comme un milieu vivant. Ainsi, à la Chèvrerie Henry IV, nous pratiquons les Techniques Culturales Simplifiées : non labour et couvert végétal permanent pour préserver la vie et la structure des sols, où nos amis les vers de terre font leur travail de création d’humus. En outre, nous faisons différentes opérations culturales (fenaison et semis) en fonction des cycles lunaires, comme le faisaient les anciens.

En plus des pâturages, la ferme se compose d’une chèvrerie de 360m² faisant la part belle au bois, comprenant le stockage du foin, de la paille et des céréales, les parcs à chèvres, chevrettes et boucs. Au milieu, le quai de traite permet un déplacement minimal des animaux l’hiver et une distribution facilitée du fourrage. Une installation photovoltaïque sur le toit nous permet en outre de produire une énergie propre.

La fromagerie de 45m² est directement annexée à la chèvrerie, ce qui permet un transport minimal du lait pour en garantir une meilleure qualité. L’ensemble des opérations de fabrication et d’affinage des fromages y ont lieu, avant leur départ en circuit le plus court possible vers les papilles des amateurs de bonnes choses.


LE SAVOIR-FAIRE

Nous avons souhaité maîtriser le plus possible les différentes phases d’élaboration
de nos produits, de la fourche à la fourchette, pour en garantir la qualité.

Notre lait, tout juste sorti du pis de nos chèvres, est traité avec délicatesse et rigueur dans le processus d’élaboration de nos fromages. Les différentes phases d’enrichissement en ferments, d’emprésurage, de moulage, salage et affinage sont ainsi opérées dans des protocoles stricts dans le respect à la fois de la qualité du produit et des règles d’hygiènes réglementaires (respect du guide des bonnes pratiques d’hygiène européen et plan de maîtrise sanitaire propre à la ferme). Nos fromages sont ainsi tous suivis et référencés pour une totale traçabilité. Ils sont des produits uniques pour des moments uniques.

Le fromage est ainsi une alchimie entre un terroir, des Hommes,
des animaux et… d’un peu de poésie !

%d blogueurs aiment cette page :